Tous les conseils dont vous avez besoin en restauration

Cahier des charges « Stop Essuyage » – Lave-verres avec osmoseur

Un magazine fait avec amour par Négoce CHR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
1

Les critères à respecter lors du choix de votre lave-verres​

Jusqu’au 31 décembre 2020, l’Assurance maladie – Risques professionnels propose aux professionnels des CHR « Stop Essuyage », une aide pour financer 50% de l’achat d’un ou de plusieurs lave-verres adaptés munis d’osmoseur.

Le montant maximal de la subvention est de 25 000 euros par entreprise.

Retrouvez plus d’informations sur la subvention Stop Essuyage sur notre blog.

Lave-verres + osmoseur

Chaque ensemble financé comprend notamment un osmoseur et un lave-verres, qui doivent être vendus et installés ensemble afin d’assurer l’efficacité maximale du dispositif permettant en particulier d’éviter l’essuyage manuel des verres.

Lave-verres conformes aux normes

Les équipements devront être conformes aux normes françaises en vigueur, garantissant l’efficacité du lavage et du séchage, ainsi qu’à la norme DIN 10511.

Les raccordements électriques devront être faits sur des installations en bon état et conformes aux normes en vigueur.

A coupler à un adoucisseur si nécessaire

Avant toute installation, il conviendra en fonction de la qualité de l’eau d’évaluer la nécessité d’ajouter un adoucisseur pour assurer un bon traitement.

Lave-verres facile à nettoyer

Le lave-verres doit être à ouverture frontale et sa porte à fermeture compensée. 

De plus, son entretien doit être facilité par un démontage des bras de lavage et de rinçage sans outil

Lave-verres silencieux et ergonomique

Le niveau sonore du lave-verres en fonctionnement doit être limité à 65 dB.

Les dispositifs anti buée sont fortement conseillés, ainsi que les rehausses sous lave-verres.

Rinçage optimal, juste dose de produits et séchage efficace pour une efficacité renforcée

Le lave-verres doit être équipé d’un dispositif de rinçage permettant d’en assurer la qualité, avec une pompe de rinçage et un surpresseur permettant de s’affranchir de la pression du réseau et au moins un des équipements suivants : circuit de rinçage indépendant, vidange avant rinçage, triple filtration.

Le lave-verres doit intégrer un pilotage électronique du dosage des produits de lavage et de rinçage.

Le lave-verres doit être muni d’un dispositif d’accélération du séchage (rinçage à température élevée permettant un choc thermique et/ou système d’assistance au séchage par ventilation renforcée).

2

Les indications devant apparaître sur la même facture

Doivent impérativement apparaître sur une même facture :

  • L’osmoseur avec sa référence précise
  • Le lave-verres avec sa référence précise
  • 3 paniers à verres
  • L’installation, la mise en service et la formation à l’utilisation (à défaut, une attestation du fournisseur doit être jointe à la facture)

 

Ainsi que les options éventuelles :

  • Un adoucisseur d’eau
  • Des paniers à verres supplémentaires
  • Un dispositif anti vapeur (condenseur de buées)
  • Un socle de rehausse
3

Les documents utiles de l'Assurance Maladie pour une demande de financement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à
notre pause gourmande !

Ne ratez plus aucun article de nos experts.