Tous les conseils dont vous avez besoin en restauration

Comment développer la livraison de repas à domicile ? #Covid-19

Un magazine fait avec amour par Négoce CHR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Dans un pays confiné depuis le 16 mars et privé de restaurants en raison de l’épidémie du Covid-19, la livraison de repas à domicile et la vente à emporter ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Ces seules activités autorisées ont été prises d’assaut dès les premiers jours du confinement, grâce à des plateformes de livraison comme Deliveroo et Uber Eats.

Si un véritable séisme secoue les professionnels de la restauration et qu’aucune date de reprise n’est encore connue, les restaurateurs se mettent en situation de relever les défis qui se posent à eux, en termes de production, de services et de sécurité sanitaire

Trouver des solutions de survie pour les restaurants fermés à cause du Covid-19

Contraints à la fermeture du jour au lendemain pour une durée indéterminée, les hôtels et les restaurants subissent de plein fouet la crise sanitaire. Chaque semaine, ce sont ainsi 160 millions de repas et 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires qui sont perdus. Près d’un million d’emplois directs et indirects sont en jeu

Ces emplois de proximité concernent les cuisines comme le service, or pour des étudiants ou des personnes déjà en fragilité sociale, ils constituent souvent une source de revenus indispensable. Seuls les secteurs de la restauration reconnus comme indispensables, à destination notamment des personnels soignants, des personnes âgées et des détenus, continuent d’exercer leur activité.

Aujourd’hui, un grand nombre de restaurateurs tentent de s’adapter pour pouvoir reprendre une activité et maintenir leur trésorerie. Avec l’annonce d’un déconfinement à partir du 11 mai, ce sont de nouvelles perspectives de consommation qui s’ouvrent à eux. Un grand nombre de salariés vont reprendre le travail mais n’auront pas accès à leur service de restauration habituel. Ils se tourneront alors vers la vente à emporter de repas. Les retraits de plats à emporter en fin de journée seront simplifiés grâce à la proximité des travailleurs avec les restaurants.

Livraison repas sur le lieu de travail - Préparer l'après confinement
Livraison repas sur le lieu de travail - Préparer l'après confinement
Préparer l'essor de la vente à emporter de fin de journée - Repas du soir
Préparer l'essor de la vente à emporter de fin de journée - Repas du soir

Livraison, vente à emporter... Vers une transformation en profondeur de nos habitudes de manger ?

Des perspectives de croissance énormes

Avant le Covid-19, seulement 20% des Français commandaient par internet des repas. En Angleterre, le pourcentage s’élèvait à 35% et dans les pays Nordiques à 50%. Avec la crise sanitaire que nous traversons, les habitudes des français et des restaurateurs sont bousculées. Sommes-nous prêt à suivre la tendance ?

D’après les chiffres affichés avant l’épidémie par certains restaurants français, l’ouverture de leur activité à la livraison leur a permis de réaliser jusqu’à 50 % de recettes en plus. Certains d’entrer eux n’hésitant plus à ouvrir le dimanche pour proposer ce service et générer du chiffre d’affaires supplémentaire. 

Une nécessité pour les restaurateurs dans le contexte du covid 19

Les plateformes de livraisons en ligne sont devenues des incontournables de la vie urbaine pendant le confinement. Paniers de produits frais, repas complets, brunchs… les restaurants se réinventent et s’associent pour relancer leur activité après plus d’un mois de fermeture.

Plusieurs de ces plateformes se sont même diversifiées face au coronavirus : par exemple, Uber Eats s’est associé avec Carrefour pour livrer des produits du magasin directement à domicile. Un service qui sera mie en place le 6 avril prochain. 

Comment mettre en place un service de livraison efficace ?

Avec la crise que nous traversons cette tendance prend une nouvelle ampleur et les besoins en take away en restauration se font ressentir. 

Comment s’adapter ? Quelles sont les clés du succès ? Comment mettre en marche un service de livraison rapidement et efficacement ? Vous êtes nombreux à nous poser ces questions. Voici plusieurs conseils, des exemples d’initiatives ainsi que des liens vers des sites de référence pour vous aider à mettre en place rapidement et efficacement un service de livraison à domicile.

Comment mettre en place un service de livraison de repas efficace ?
Comment mettre en place un service de livraison de repas efficace ?

Un moyen de soutenir la filière agroalimentaire​

Restauration commerciale, mais aussi restauration collective, privée et publique : tous les secteurs sont à l’arrêt, laissant craindre aux fournisseurs un gouffre financier. Le commerce alimentaire de gros, qui assure plus de 70% de l’approvisionnement de la restauration hors domicile, est en grande détresse depuis le début du confinement face à l’absence de perspective de reprise de son activité (les entreprises du secteur CHR devant rester fermées au-delà du 11 mai).

Depuis le 15 mars, « c’est 80 à 90% de leur chiffre d’affaires qui s’est envolé, sans aucune possibilité de report vers d’autres canaux de distribution, compte tenu de la spécificité de leur activité », s’alarme la CGI. Et malgré les aides mises en place par le gouvernement, beaucoup de fournisseurs de restaurants risquent de ne pas survivre.

La réouverture des restaurants est donc aussi un enjeux crucial pour ces entreprises. Les restaurants sont un maillon fort d’une chaîne alimentaire aujourd’hui très fragilisée.

Maintenir son activité, sa trésorerie et ses emplois à tout prix

Face à la pandémie, les petits commerces et les indépendants s’organisent. Bons de pré-commandes, digitalisation, livraisons repoussées post confinement… Les commerçants misent sur la solidarité des Français pour sortir la tête de l’eau !

Cet arrêt, bien que nécessaire, n’est qu’un coup dur de plus pour des trésoreries déjà bien affaiblies par la crise des gilets jaunes en 2018 et les grèves contre la réforme des retraites en 2019.

Une situation qui ne va faire que s’empirer et fragiliser cette économie.  » 30% des restaurateurs n’ont pas pu avancer les salaires de leurs employés en mars et ce sera sans doute 70% en avril. » s’alarme Philippe Etchebest, Meilleur ouvrier de France.

Malgré la réactivité du gouvernement et ses multiples engagements pour aider les entreprises  à remonter la pente (prime de 1500 euros, prêts garantis par l’État…), la note s’annonce salée pour les petites sociétés, les commerçants et les indépendants. Face à l’inconnu et à l’imprévisible, comment faire pour sauver sa trésorerie ? La créativité des restaurateurs et des métiers de bouche fait naître des initiatives qui misent en grande partie sur la solidarité des citoyens. 

 

Quelles solutions choisir pour maintenir son activité en restauration ?

Jusqu’à la fin de la période de confinement, les professionnels de la restauration vont devoir accélérer leur mutation en développant davantage de services pour les consommateurs, comme la pré-réservation de repas, la vente à emporter, le drive, la livraison de repas à domicile ou la revente de produits de producteurs de proximité. Ces initiatives, nombreuses, démontrent la capacité d’innovation des restaurateurs au service de leurs clients.

C’est l’une des pistes avancées pour soutenir l’hôtellerie et la restauration dont l’activité est à zéro, ou presque. Pour les y aider, certains professionnels militent en faveur des bons cadeaux auprès des hôtels et restaurants qui pourront être utilisés après la réouverture. Cette solution fait appel à la solidarité des français et permet de sauver des établissements et leur personnel en soutenant leur trésorerie. 

En effet, chaque bon d’achat constitue une sorte de micro-crédit indispensable pour aider les restaurateurs à payer leur loyer ou les salaires de leurs employés.

Où se procurez ces bons d’achats ou cartes cadeaux ?

  • Directement sur les sites des hôtels et restaurants qui proposent leurs propres cartes cadeaux
  • Sur les sites de Sauver mon bar ou J’aime mon bistrot pour acheter des bons d’achat
  • Sur le site du Pot Commun : Hemblem et la cagnotte en ligne le Pot Commun se sont associés pour lancer, sous le hashtag #sauvetonresto, une plateforme solidaire qui permet de réserver des repas, des nuitées ou des expériences à utiliser quand cela sera à nouveau possible
  • TripAdvisor propose également des cartes-cadeaux sur son site

Vente à emporter ou drive mais aussi épicerie de produits frais… Les restaurateurs sont de plus en plus nombreux à proposer un service de proximité pour maintenir leur activité. Les menus complets ont été remplacés par des formules plus simples. Les clients commandent en avance et peuvent venir chercher leurs plats au restaurant. Certains s’organisent en mettant en place des tables de dépose à l’accueil de leur restaurant ou devant leur entrée. D’autres proposent un service de drive qui permet aux clients de récupérer directement leur commande sans sortir de leur voiture.

Cette solution présente plusieurs limites. Les coûts de mise en place de la vente à emporter ne sont pas à négliger pour les entreprises qui ne proposaient pas ce service auparavant : emballages individuels pour les repas, stockage frais supplémentaire, appareils de mise sous vide… Autant d’impératifs à prendre en compte avant de se lancer.

L’emplacement du restaurant est aussi une donnée déterminante dans la réussite d’un projet de vente à emporter de repas. Un restaurant en milieu rural aura du mal à enregistrer un nombre suffisant de commande pour rendre l’opération rentable. Tous les restaurants ne sont pas logés à la même enseigne : si une pizzeria pourra passer le cap rapidement, une crêperie par exemple aura plus de mal à proposer de la vente à emporter. Dans ce cas, un service d’épicerie peut être alors envisagé avec la vente de produits frais (légumes, fruits, produits régionaux…) ou de produits finis (galettes natures, gâteaux…).

Depuis le début du confinement en France, la livraison de repas à domicile reste autorisée pourvu qu’elle se fasse sans contact, afin d’assurer une protection maximale des personnes qui préparent les repas, des livreurs et des clients. Voici les conditions à respecter pour la livraison et la préparation des repas.

  • Une zone de récupération des repas doit être aménagée par le restaurant, distincte de la cuisine avec une table inox de dépose afin d’assurer la récupération du repas sans contact entre la ou les personnes chargées de la préparation du repas et la personne chargée de la livraison ;
  • Le livreur dépose son sac de livraison isotherme ouvert et le personnel du restaurant place le repas directement dans le sac ;
  • Lors de la livraison du repas, le livreur prévient le client de son arrivée (en frappant ou en sonnant) et pose les repas à la porte du client ;
  • Le livreur part immédiatement ou s’écarte d’une distance de minimum 2 mètres de la porte, avant ouverture de la porte par le client. L’objectif est de ne pas se croiser.

Comment créer un service de livraison à domicile de repas pendant le confinement ?

Mettre en place un service de livraison efficace

La livraison à domicile offre certains avantages. Nombreuses sont les personnes qui ne souhaitent pas se déplacer pour manger ou faire leurs courses. La livraison permet donc d’élargir et de satisfaire sa clientèle. De plus, la livraison à domicile n’étant pas proposée par toutes les entreprises, ce service vous offre un avantage concurrentiel non négligeable.

Pour la logistique, deux solutions s’offrent à vous : prendre en charge la livraison vous-même ou faire appel à une plateforme de livraison. Quelle solution choisir ?

Vous assurez vous-même le service de livraison ?

Dans le cas où la livraison est gérée par l’entreprise, celle-ci doit faire preuve d’une réelle organisation. Il est crucial de s’assurer qu’on pourra effectuer les livraisons en temps et en heure afin de répondre à toutes les demandes. La livraison implique également d’anticiper de nombreux points : nombres de salariés, véhicules pour la livraison (vélos, voitures ou scooters selon la zone à couvrir), équipements pour la livraison de repas à domicile, moyens de paiement (sans contact de préférence)… Etes-vous prêt ? 

Si vous avez choisi de vous charger vous-même de la logistique et du personnel pour livrer vos plats à domicile, voici les questions que vous devez vous poser en terme d’organisation :

  • Quelle sera votre carte de plats à emporter ou pouvant être livrés ?
  • Fixer les jours d’ouverture et horaires de livraison
  • Quel sera votre périmètre de livraison ? Plus il est large, plus il vous faudra de livreurs.
  • Déterminer le nombre de livreurs dont vous aurez besoin.
  • Avez-vous un nombre suffisant de véhicules pour assurer les livraisons ?
  • Avez-vous l’équipement nécessaire pour le paiement des commandes à domicile ? Ou bien, passez-vous par une solution personnelle de commande en ligne ?

Pour que les aliments arrivent à la bonne température chez votre client, il faudra aussi investir dans des sacs de livraison isothermes, des conteneurs frigorifiques, et des sacs de livraison isothermes à attacher à votre scooter qui conservent la chaleur mais aussi le froid, tout en évitant la condensation. Ils sont faciles à nettoyer et très pratiques à utiliser. Ils sont équipés de hanses et de poignées pour faciliter le quotidien des livreurs.

>> Faire appel à un professionnel pour équiper la cuisine de votre restaurant

Pensez également à mettre en place un plan d’hygiène et des règles strictes pour protéger vos employés et les clients.

La livraison à domicile doit se faire sans aucun contact que ce soit entre la personne qui prépare les commandes et le livreur, ainsi qu’entre le livreur et les clients.

Retrouvez un guide complet des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile en cette période de pandémie Covid-19 sur le site economie.gouv.fr

Pour vous aider dans la gestion des commandes, vous pouvez faire appel à une solution personnelle de commande en ligne comme Console Shop an Go. Vous pourrez ainsi profiter d’un outil aux multiples avantages :
  • Proposer une solution de paiement en ligne sécurisé pour protéger vos employés lors du retrait ou de la livraison des plats.
  • Eviter les « no-show » (clients qui ne se présentent jamais) et éviter les pertes en encaissant les commandes en avance.
  • Maîtriser parfaitement votre production et vos stocks en fonction des commandes enregistrées. Vous évitez ainsi toute perte de marchandise et mauvaise surprise.

S'affilier à une application de livraison à domicile

La livraison à domicile peut être gérée par des entreprises extérieures telles que Deliveroo, AlloResto ou encore UberEats qui proposent d’affilier votre commerce à leur application. Ces solutions ont l’avantage d’être très populaires et d’être utilisées par des millions d’usagers. Elles vous assureront donc une visibilité pendant cette période de confinement et vous permettront d’augmenter vos ventes en développant la livraison des repas à domicile. 

Elles permettent aussi d’externaliser la gestion des commandes et le paiement

Mais ces services ont un coût, les commissions des plateformes de livraison peuvent varier entre 10 et 25 %.

Comment s'organiser en cuisine pour proposer la livraison à domicile ou la vente à emporter pendant le confinement - Covid-19
Comment s'organiser en cuisine pour proposer la livraison à domicile ou la vente à emporter pendant le confinement - Covid-19

Vous livrez ou proposez la vente à emporter ? Faites le savoir !

Communiquez auprès de vos clients sur votre site internet

Si vous possédez un site internet, pensez à communiquer sur l’état de votre activité. Les jours d’activités ont évolué ? Vos horaires aussi ? N’oubliez pas non plus de mettre en avant vos coordonnées : numéro de téléphone et adresse mail pour les prises de commande, adresse de votre restaurant pour les retraits de paniers repas.

Afin de donner envie à vos clients et de favoriser la prise de commande, nous vous conseillons de mettre en avant votre carte dédiée à la livraison ou la vente à emporter. Prévoyez des plats simples, qui supporteront la livraison (trajet et durée). Définissez également votre périmètre de livraison.

Si votre site internet le permet, vous pouvez proposer à vos clients de payer en ligne. Cela vous assurera une hygiène maximale (pas d’échanges de monnaie et pas de contacts entre les clients et le livreur) et la sécurité d’être payé en avance.

Relayez l'information auprès de vos clients

Si vous possédez une base de données clients, c’est à dire les coordonnées de vos habitués (numéro de téléphone et/ou adresse mail), pensez à les informer de la réouverture de votre restaurant en mode livraison ou vente à emporter. Vous pouvez leur adresser un mail ou une newsletter, voire un sms si vous en avez les moyens. Plusieurs plateformes marketing permettent d’envoyer gratuitement des newsletters ou des sms pour un coût variable entre 20 et 50 centimes le sms.

Nous vous conseillons de ne pas « sur-solliciter » vos clients par ce biais car les boites mail sont souvent saturées. Mais pensez à le faire sans faute en cas de changement, que ce soit pour votre carte, vos horaires, votre zone de livraison ou vos coordonnées.

Pour le reste, conseillez-leurs par la même occasion de vous suivre sur vos réseaux sociaux en partageant avec eux les liens vers vos pages Facebook, Instagram…

Informez vos clients sur les réseaux sociaux

Facebook est toujours le réseau social le largement utilisé en France. C’est un moyen de communication gratuit incontournable. Vous pouvez partager vos informations (cartes, horaires, conditions de livraison ou vente à emporter) et mettre en avant votre quotidien pour fidéliser votre clientèle et créer du lien. Pensez par exemple à prendre des photos de l’aménagement de votre restaurant, de votre équipe, de vos livreurs. Profitez-en pour remercier votre personnel, vos fournisseurs et vos clients qui vous soutiennent pendant cette période.

Facebook offre également la possibilité de faire de la publicité. En sponsorisant une publication et en sélectionnant votre audience, vous êtes en mesure de vous offrir une visibilité plus importante (auprès des fans de votre page par exemple, ou plus largement auprès des habitants de votre ville). Si la publicité Facebook a un coût, sachez qu’il est en baisse pendant cette période de confinement et qu’il pourra vous permettre de gagner rapidement en visibilité ! 

D’autres réseaux sociaux soutiennent les restaurateurs. C’est le cas d’Instagram qui propose un nouveau sticker permettant aux restaurateurs de mettre en avant les options de livraison qu’il propose directement dans ses ‘Stories’. Ce sticker indique « Commandez votre repas » et renvoie vers le site du restaurant ou la plateforme de livraison (Deliveroo ou Uber Eats). 

Mettez à jour votre statut sur Google Maps

Très rapidement après la fermeture des restaurants, Google Maps s’est doté d’une nouvelle option très pratique en cette période de confinement. Alors que beaucoup se tournent en ce moment vers la livraison de repas à domicile, l’application met en avant les restaurants qui offrent cette possibilité. Deux boutons intitulés « livraison » et « vente à emporter » s’affichent désormais sur la page d’accueil, juste en dessous de la barre de recherche.

Restez visible sur les sites de réservation en ligne

Le site de référencement des restaurants et de réservation de table The Fork (anciennement la Fourchette) a mis en place depuis le 20 mars un bouton permettant aux utilisateurs du site d’identifier les restaurants qui proposent la livraison à domicile. Comment ça fonctionne ?

TripAdvisor facilite également la recherche des services de livraison et de plats à emporter sur son site pour soutenir les restaurants locaux.

Les équipes de Zenchef se sont aussi mobilisées rapidement pour proposer de nouveaux services aux restaurants afin de les aider à traverser cette crise. La plateforme de réservation en ligne propose désormais des bons d’achat que les clients pourront utiliser lors de la réouverture des restaurants ainsi qu’un service de click & collect pour la vente à emporter.

Equipements et accessoires à prévoir pour la mise en place de la livraison et la vente à emporter des repas
Equipements et accessoires : Que devez-vous prévoir pour la mise en place de la livraison et la vente à emporter des repas ?
Communiquez sur votre site et proposez la commande des plats sur votre site
Communiquez sur votre site et proposez la commande des plats sur votre site
Rassurez vos clients sur les mesures d'hygiène lors de la livraison des repas - Covid-19
Rassurez vos clients sur les mesures d'hygiène lors de la livraison des repas - Covid-19

Les règles à respecter (hygiène, formation, sociale...)

Formation et bonnes pratiques

Les restaurateurs qui souhaitent mettre en place la livraison à domicile ou la vente à emporter de leur repas, doivent s’engager à définir dès maintenant les bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité à mettre en œuvre afin de protéger leur personnel et rassurer leur clientèle

  • Formation des équipes au service et en cuisine 
  • Redéfinition des gestes de service et de préparation
  • Réaménagement des espaces en fixant des règles d’espace minimum et de nombre maximum de clients par service
  • Elaboration de grilles de contrôle sanitaire

Dès la fin du confinement, tous les acteurs de la restauration devront être prêts à accueillir leurs clients dans des conditions de sécurité aussi strictes que celles qui s’appliqueront aux autres lieux publics.

Précautions sanitaires à respecter lors de la livraison des repas à domicile

Le gouvernement rappelle que le coronavirus Covid-19 se transmet principalement par les postillons (toux, éternuements). Les contacts étroits sont donc à bannir.

La livraison sans contact doit être effectuée sous plusieurs conditions.

  • Une zone de récupération des repas doit être aménagée par le restaurant et surtout, distincte de la cuisine.
  • Le personnel du restaurant devra placer le repas directement dans le sac laissé ouvert par le livreur.
  • Lors de la livraison, le livreur prévient le client et s’écarte à une distance minimum 2 mètres de la porte.
  • Une fois la livraison effectuée, le livreur doit partir immédiatement.
  • Évidemment, toute personne présentant des symptômes devra éviter de se rendre au travail

Les restaurateurs, préparateurs de repas et livreurs doivent impérativement respecter les règles d’hygiène. Il s’agit de se laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique. Il incombe également de ne pas se saluer en s’embrassant ou en se serrant la main. Pensez aussi à vous équiper en distributeurs de savons, lave-mains autonomes (activation pied ou coude) et sèche-mains professionnel en nombre pour vos équipes en cuisine et livreurs.

Par ailleurs, le nettoyage et la désinfection de toutes les surfaces et ustensiles en contact avec la nourriture ne doit pas être négligé. Il ne faut pas non plus oublier les objets manipulés abondamment, tels que les stylos et autres poignées de porte.

Misez sur le bien-être des livreurs

Vos livreurs sont le visage de votre entreprise, au même titre que les serveurs de votre restaurant. Leurs sourires et leurs serviabilités servent l’expérience positive de vos clients. Dans le cas d’une livraison à domicile, le livreur est le seul point de contact physique entre votre restaurant et le client. Il est donc indispensable d’appliquer un recrutement intelligent. 

Recruter un bon profil c’est une chose compliqué, certes ! Mais le motiver, l’impliquer et le garder représente un défi de plus grande envergure encore. C’est pourquoi, au-delà de la simple garantie du contrat à durée indéterminée, miser sur l’engagement humain et renforcer le sentiment d’appartenance des collaborateurs peut faire la différence. Intégrer le livreur au sein d’une équipe, tout en lui laissant ses propres responsabilités de préparation et de livraison pour sa zone de chalandise, créer des synergies entre l’objectif commun du travail bien fait auprès d’une clientèle fidèle et la satisfaction du collaborateur. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à
notre pause gourmande !

Ne ratez plus aucun article de nos experts.