Tous les conseils dont vous avez besoin en restauration

[Journée mondiale du recyclage] Pour plus de tri dans les restaurants

Un magazine fait avec amour par Négoce CHR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Savez-vous que plus de 1000 tonnes de déchets sont produites chaque année dans la restauration ? Cela représenterait 12% des déchets alimentaires produits chaque année en France selon la Commission européenne. Pour lutter contre ce fléau, l’Etat a décidé d’obliger les restaurateurs servant plus de 150 couverts/jour à trier et recycler leurs déchets.

Depuis janvier 2016, dans le cadre de la loi « biodéchets », les restaurant qui servent plus de 150 couverts par jour doivent désormais trier et recycler leurs déchets. A l’occasion de la Journée du recyclage, nous avons souhaité revenir sur cette loi et répondre à toutes les questions que vous vous posez :

Journée mondile du recyclage - Les Experts CHR

Qu’elle est l’origine de cette loi ?

Cette obligation provient de la loi Grenelle 2 (12 juillet 2010) qui exigeait des gros producteurs de déchets organiques ou alimentaires de mettre en place un tri et une valorisation des déchets. Au début, cette loi concernait les secteurs produisant plus de 120 tonnes par an de biodéchets. Seulement, ce seuil a été abaissé progressivement afin d’élargir l’obligation.

Concrètement, qui est concerné ?

Dans le milieu de la restauration, sont concernés les cantinesrestaurants commerciaux et collectifs (restaurants d’entreprises, maisons de retraites…) mais aussi les grands marchés ou forains. On retrouve aussi les industries agroalimentaires, la grande distribution et les entreprises d’espaces verts.

Que devons-nous faire ?

Tout d’abord, nous pouvons éviter une partie des déchets en luttant contre le gaspillage alimentaire. Pour cela, il est conseillé de réduire les portions servies mais aussi de sensibiliser les clients à ces notions de gaspillage. Enfin, il est important de valoriser les biodéchets car ceux-ci peuvent permettre de créer de l’énergie.

Les professionnels de la restauration qui sont de « gros producteurs » doivent désormais trier les biodéchets et les faire valoriser dans des filières adaptées telles que le compostage ou la méthanisation.

Que risquons-nous ?

Les restaurants ne respectant pas cette obligation de recyclage s’exposent à une amende de 75 000 euros et à 2 ans d’emprisonnement d’après l’article L541-46 du code de l’environnement.

Quels sont les solutions de recyclage proposées pour les restaurants ?

  • Généraliser l’utilisation de « doggy bags »
  • Donner la nourriture invendue à des associations
  • Trier et méthaniser ses déchets : transformer en biogaz pour produire de l’énergie et en engrais pour la production de fruits et légumes
  • Transformer leur déchets organiques en compostage pour un amendement agricole

Comment recycler nos déchets même lorsque nous ne sommes pas concernés par cette loi ?

Nous sommes engagé dans une démarche de développement durable depuis plusieurs années. Nous recyclons nos déchets (cartons, papiers…) ainsi que les machines hors d’usage. C’est dans cette démarche que nous recommandons naturellement aux professionnels de la restauration de s’équiper en matériel pour l’hygiène en cuisine et le recyclage des aliments en restauration.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à
notre pause gourmande !

Ne ratez plus aucun article de nos experts.