Tous les conseils dont vous avez besoin en restauration

[Negoce CHR] – Les différents types de froid

Un magazine fait avec amour par Négoce CHR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous êtes sur le point d’acheter une armoire réfrigérée mais vous hésitez sur le type de froid à privilégier ? En effet, celui-ci joue un rôle important sur la consommation d’énergie, l’entretien et surtout la conservation de vos aliments. Afin de posséder l’équipement répondant le mieux à vos besoin pour votre cuisine professionnelle, nous faisons un tour d’horizon des avantages et inconvénients des trois types de froid existant : statique, ventilé ou semi-ventilé.

Le froid statique :

Le froid statique est le système de refroidissement le plus courant car semblable à celui des appareils domestiques. Dans ce type d’armoires réfrigérées l’air froid circule librement, mais la température n’est pas uniforme. L’air chaud se trouvant en partie haute, est chargé en humidité par un évaporateur qui le refroidit, l’alourdit et le fait descendre. La zone la plus fraîche se situe donc en partie basse. Une fois réchauffé, l’air remonte puis est à nouveau refroidi, redescend et refait ce circuit continuellement. 
Le froid statique vous conviendra si vous n’avez que peu d’aliments à conserver. Les armoires réfrigérées de ce type possèdent différentes zones de température et d’humidité. Les mouvements d’air nécessitent donc d’organiser correctement votre armoire réfrigérée. Nous vous conseillons de placer dans la zone la plus froide (bas de l’appareil) les aliments les plus fragiles ou à conserver plus longtemps comme la viande, le poisson ou les laitages. 
Le froid statique n’est pas recommandé pour un usage intensif. Les ouvertures et fermetures de porte pendant les services ne permettent pas au froid de bien s’installer au sein de l’armoire. De plus, le givre apparaît assez rapidement. L’appareil doit être dégivré manuellement plusieurs fois par an. Néanmoins, cette technologie présente l’avantage d’être très silencieuse et de dépenser moins d’énergie. C’est aussi une solution pour les petits budgets.

Le froid ventilé ou no frost :

Le froid ventilé ou no frost est la technologie la plus perfectionnée à ce jour. Une gaine fixée sur la paroi du fond de l’armoire communique entre le congélateur et le réfrigérateur. Ce dispositif génère une ventilation plus rapide et identique de l’air sec à tous les niveaux. Un ventilateur placé dans le congélateur récupère le froid et retire l’humidité pour ensuite la renvoyer dans le réfrigérateur. Ce froid ventilé circule librement avant de retourner dans le congélateur pour être à nouveau refroidi. 
Le froid ventilé est peu sensible aux entrées d’air chaud provenant de l’extérieure. A chaque ouverture et fermeture de porte, le rétablissement du froid se fait trois fois plus rapidement. Ces armoires réfrigérées sont appréciées pour les cuisines nécessitant de grands volumes de stockages et une utilisation intensive. 
Le froid ventilé projette un air sec et circule en permanence au sein de l’appareil professionnel empêche la formation de givre, ce qui facilite son entretien et ne contraint plus au dégivrage manuel. Cela permet également de réduire votre consommation tout au long de l’année (le givre peut augmenter la consommation du réfrigérateur jusqu’à +70%). Ce système de refroidissement conserve aussi jusqu’à trois fois plus longtemps les aliments qu’un froid statique ; ceci sans odeurs ni humidité et diminue le risque de multiplication des bactéries. Cependant, en raison de ce froid sec les aliments se préservent moins bien s’ils ne sont pas emballés.

Le froid brassé, dynamique ou semi-ventilé :

Le froid semi-ventilé n’est pas brassé en permanence. Il ne l’est que par l’intermédiaire d’un ventilateur situé dans le fond de l’enceinte se mettant en marche à chaque ouverture de porte pour rétablir la bonne température et de manière homogène. Il permet une libre circulation de l’air froid dans toute l’armoire réfrigérée. Grâce à ce système, la température est rétablie deux fois plus rapidement ce qui limite les pertes énergétiques et réduit votre consommation d’électricité. 
Le froid brassé préserve mieux les aliments frais. Il permet de conserver trois fois plus longtemps les produits sans les assécher. Il maintient le taux d’humidité élevé des fruits et légumes, évitant ainsi que vos denrées ne se dégradent trop rapidement. Néanmoins, le ventilateur reste assez bruyant et le dégivrage manuel.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à
notre pause gourmande !

Ne ratez plus aucun article de nos experts.